Archives > Saison 2008-2009 >
Boxe : Amor Belhadj – Ali remporte sa première couronne à Fréjus (Le Progrès – 21/07/2009)
Nombre de visites : 1602
Amor l’a pas été impressionné par l’allonge et le palmarès de son adversaire

Le monde de la boxe professionnelle est un peu compliqué à comprendre, le niveau des boxeurs, qui passent par plusieurs étapes, avant d’avoir la possibilité de disputer un titre européen ou mondial. Les premiers pas se font en critérium national espoir, poids plume (57 kg), une épreuve qui peut les conduire jusqu’au titre.

Azzedine ZITOUNI, l’entraîneur de l’ASCS retrace le parcours du jeune poulain en pleine ascension. Amor Belhadj-Ali remporte son premier combat à Lyon en juillet 2008 aux points, il bat ensuite à deux reprises Léonus Marie-Françoise (novembre 2008 et mars 2009), ce qui lui ouvre les portes de la finale nationale. Une finale qu’il remporte en mai à Fréjus, face au tenant du titre.

Cette couronne va lui offrir l’opportunité de boxer en classe C, une seconde étape avant des combats en six reprises, dans un tournoi de France ouvert à des adversaires de toutes les nationalités.

Les meilleurs changeront de catégorie, ils participeront à la coupe de France (8 reprises). Amor a donc passé un premier cap, un véritable choc, dont l’entraîneur commence tout juste à mesurer l’impact : « Avec un peu plus de recul, il a réalisé, à Fréjus, un combat parfait, dans une salle hostile et dans des conditions bizarres. La réunion a débuté à 20 heures, Amor quant à lui devait monter sur le ring à 21h30. Mais les gants de son adversaire n’étaient pas règlementaires, ce qui a retardé de quelques heures son combat. »

Une belle coupe et un titre de champion pour Amor

Malgré ce concours de circonstance un peu perturbant, Amor reste déterminé. « Dès le premier coup de gong, il presse son adversaire dans les cordes. Il remporte sans aucun problème cette manche. » Et, malgré une blessure à l’arcade, sur un coup de tête involontaire de son adversaire, le jeune homme ne s’arrête pas en si bon chemin, il gagne la seconde reprise. Dans la troisième, son adversaire ne vise que l’arcade meurtrie. Mais, son esquive est parfaite, avec une garde hermétique, il contre les attaques du champion varois, tout en prenant une option sur le titre. Dans la quatrième et dernière reprise, Amor avec la même générosité se donne à fond, il fait reculer son rival. Le tenant ne peut que constater les dégâts : il vient de perdre son titre. Aujourd’hui, l’avenir d’Amor commence donc à se dessiner, Azzedine Zitouni est optimiste : « il va essayer de franchir succès les paliers de la classe C et D, pour avoir ensuite la possibilité de boxer en classe A. Mais c’est le plus haut niveau, il faut beaucoup de travail avant de le rejoindre.