Archives > Saison 2009-2010 >
Amor BELHADJ, un poids plume qui a du punch
Nombre de visites : 482

Parution dans MIX’CITES - Mars 2010


Dans le milieu, il avance tel un rouleau compresseur. A 23 ans, Amor BELHADJ est du genre "qui a faim". Il en veut ! Sur les rings depuis l’âge de 12 ans, il a trouvé avec l’ASCS un soutien et un encadrement fidèles. Tous les soirs, on peut l’y voir s’entraîner au sac, à la corde et à la "mise de gants". C’est-à-dire là où en fait il ne faut pas trop en prendre, des gants, face à des adversaires "frais" qui se relayent, eux, sur plusieurs rounds... Le carnet de bal d’Amor est simple. Depuis qu’il est passé pro en 2008, il affiche (en toute humilité) cinq combats, cinq victoires. La plus belle étant celle de l’été dernier à Fréjus qui l’a consacré champion du critérium national espoir chez les poids plumes (-57 kgs). Un premier titre qui sonne comme une promesse. Mais rien n’est sûr dans un milieu où (presque) tous les coups sont permis ! L’objectif aujourd’hui ? Mettre le cap sur le tournoi de France, en catégorie supers coqs (- 55,3 kgs) avec la demi-finale le mois prochain et si tout va bien, la finale en juin. L’ASCS, avec une centaine d’adhérents en boxe, se félicite d’être bien accompagnée par la commune de Rillieux-La-Pape, le Maire Renaud GAUQUELIN étant lui-même supporter à ses heures. Autour d’Amor, l’enfant du pays, une dynamique se crée et le public répond de plus en plus présent. Le plus difficile réside parfois dans l’organisation des combats : trouver un adversaire dans sa catégorie et les moyens pour que la rencontre ait lieu. Croisons les gants.

Azzedine ZITOUNI est, depuis ses débuts, l’entraîneur d’Amor. Entre eux, on sent que le tandem fonctionne. Un peu comme avec un grand frère. Des objectifs et de l’affectif. "Amor a l’intelligence du ring, sachant d’instinct où il faut se placer, quand il faut accélérer et frapper. D’entrée de jeu, il met la pression à son adversaire. C’est un vrai bosseur, doté d’un très bon mental".