Archives > Saison 2009-2010 >
Jogging : les effectifs de l’ASCS ont doublé
Nombre de visites : 652

Parution dans Le Progrès du 18 mars 2010


Mercredi soir, samedi et dimanche matin, les routes de la commune sont la terre d’expression des licenciés de la section Jogging de l’ASCS. "Nous accueillons 13 filles et 29 garçons. C’est le double par rapport à la saison écoulée, où nous avions déjà doublé nos effectifs", explique le responsable de la section, Daniel PETIT. "Le loisir, avec l’aspect entretien pour se remettre en condition, c’est ce qui est avant tout recherché par nos licenciés. Toutes nos sorties sont adaptées. Puis, petit à petit, en fonction de leur évolution, ils changent de groupe, sans pour autant avoir de pression supplémentaire sur les épaules. Plusieurs de nos adhérents sont ensuite tentés par la compétition. Ils s’élancent généralement sur des courtes distances, avant de se tester sur des semi-marathons et des marathons. Au semi de Paris, Estelle VERDENET, pour sa première compétition, termine en 1’51’’", confie Daniel PETIT.
Jean-Noël MICHONNET prépare, quant à lui, le marathon de Paris. "Je n’ai jamais été licencié. Je m’entrainais plusieurs fois par semaine. J’ai découvert la section de l’ASCS sur le journal municipal. L’aspect convivial m’a tout de suite attiré. Je suis plus tenté par les longues distances, les plus courtes sont trop rapides pour moi. Je m’entraine trois fois une heure et une fois deux heures. A Paris, j’y vais pour participer, c’est mon seul objectif", explique le nouveau licencié de l’ASCS. "J’ai toujours couru. Avec l’âge, je préfère la course à pied sur route. C’est un dépliant dans les boîtes aux lettres qui m’a fait découvrir, en septembre, cette section. Le fait d’être une association a guidé mon choix. Ce n’est pas dans un club, ici, l’obligation de résultat n’existe pas. Chacun a son rythme, c’était exactement ce que je recherchais. J’avais envie de courir avec des gens qui ont la même passion que moi. Ce qui m’a incité à rejoindre l’ASCS", précise Philipe SOHET.
"Le 1er mai, une vingtaine de licenciés participeront aux 15 kilomètres de Sathonay", conclut Christian MOHR, l’un des responsables de la section rilliarde.